Diagnostic

Le premier entretien avec le médecin traitant

Qu’est-il important de dire ou faire chez le médecin traitant?

Si vous remarquez des symptômes d’une dystonie chez vous, vous devez en parler avec votre médecin généraliste ou votre médecin traitant. Décrivez-lui vos symptômes et expliquez-lui aussi que vous pensez à une dystonie, car votre médecin traitant ne connaît pas forcément certaines des formes rares de dystonie. C’est pourquoi la visite chez le médecin traitant ne suffit pas à tout régler. Mais votre médecin traitant peut vous adresser à un spécialiste compétent en la matière: un neurologue.

Les dystonies sont des maladies rares qui, souvent, ne sont pas décelées tout de suite par les médecins traitants ou les internes. Le tableau clinique d’une dystonie est très spécifique et les symptômes peuvent vite être par erreur attribués à d’autres maladies.

Pour éviter les va-et-vient entre les médecins, par ex. d’aller chez le médecin traitant puis chez l’ophtalmologiste puis de nouveau chez le médecin traitant, il faut absolument parler de la dystonie lors de la visite chez votre médecin traitant, et lui demander un courrier de recommandation vous adressant à un neurologue.

Dans notre rubrique «Trouver un expert» sur ce site internet, vous pourrez directement trouver un spécialiste en traitement des dystonies, notamment un neurologue, dans votre région.