Thérapie

Les thérapies complémentaires et alternatives

Autres possibilités thérapeutiques

En plus des thérapies classiques, il existe encore bien d’autres alternatives thérapeutiques qui peuvent être mises en place dans des cas précis. Nous en avons listé ici quelques unes.

 

La physiothérapie, l’orthophonie et la consultation diététique

Pour diverses formes de dystonies

Certains personnes atteintes de plusieurs dystonies bénéficient des effets positifs de la physiothérapie, car celle-ci peut améliorer l’exécution des mouvements dans les parties du corps touchées par la dystonie, et renforcer les muscles sains. Ces dernières années, grâce à des physiothérapeutes spécialement formés dans ce domaine, la physiothérapie a été reconnue comme étant une thérapie efficace.  L’Association Suisse de Physiothérapie s’engage pour que la population suisse ait accès à une qualité de soins de physiothérapie orientée sur les besoins. Sur le site internet www.physioswiss.ch, un moteur de recherche vous permettra de trouver dans votre région un cabinet médical où l’on pratique la physiothérapie pour les dystonies. Sur la page Trouver un physiothérapeute, grâce au filtre situé à droite, vous pouvez effectuer une recherche en sélectionnant la spécialité «troubles musculo-squelettiques» et/ou «neuromotricité et neurosensibilité». Dans le cas de spasmes du larynx, c’est-à-dire d’une dystonie laryngée, il est possible de mettre en place une approche alternative constituée d’une rééducation vocale orthophonique, combinée avec un soutien psychosomatique. Une consultation en diététique peut également apporter de précieux conseils dans le cas de troubles de la déglutition.

 

L’ergothérapie

Pour les dystonies focales des membres

L’ergothérapie est par exemple utilisée dans le cas de la crampe de l’écrivain ou du musicien. Dans certains cas, le trouble moteur peut déjà être amélioré par de simples appareillages comme par exemple un autre instrument d’écriture.

 

La psychothérapie

Gérer la maladie et l’entourage proche

Diverses formes de psychothérapies peuvent aider les personnes atteintes à mieux gérer leur maladie ainsi qu’à appréhender les réactions de leurs proches.